AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Principes d'une fanfiction

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
queen
Conseiller du Roi
Conseiller du Roi
avatar

Nombre de messages : 2200
Date d'inscription : 27/02/2008

MessageSujet: Re: Principes d'une fanfiction   Mer 11 Mar - 0:33

les fonctions d'une famme de chambre

Elisa dans la cour et passer par les tâches ménagères


Ayant se défouler par Fabrizio la mère est tombée dans la cour et quand il avait vu vu Elisa a décidé de commencer immédiatement à mettre les choses au clair avec elle, jusqu'à présent, n'avait vraiment que cela aurait évité de trop a été rejetée et maintenant de lui faire comprendre ce qui aurait été le "traitement" qui auraient été confidentielles.

Elisa a contribué à la serveuse à mettre un vieux tapis sur le mur pour battre vraiment et à ce moment-là la dernière chose que je m'attendais a à recevoir plus d'attention du compte d'après sa réaction était convaincu qu'il n'avait pas mis le mot +.
Mais ce qu'il ne savait pas, c'est que le «type d'attention qui aurait été" ont été bien pire que l'indifférence totale qui a été prévu.

Pour en savoir plus sur Elisa dit la serveuse, se référant au fait que le tapis n'avait pas été bonne.
: Très bien dit la femme et de mettre en place le tapis, mais seulement remarqué l'arrivée du comte a été l'avant dès qu'il vit que son maître a été approche à grands pas.
Elisa a été appuyé par derrière la barrière lorsque la voix sarcastique du comte avait trasalire

... Enfin, et a commencé immédiatement l'homme prend soin d'exclure de la troisième incomodo


Aller en dit assez pour ton serveuse qui obéit immédiatement avec un archet
Seigneur a dit à la femme loin rapidement ..
Et aussitôt, le comte va dans ton sarcastique et provocateur
Il est évident que de réciter cette partie de la dame vous a à l'esprit les fonctions d'une famme de chambre
Elisa n'a pas osé se retourner, mais a estimé le ton de sa voix et cela a été assez mal à bien différente maintenant que quelques heures avant de sentir sa haine et son mépris, mais il n'a pas envie de lui pour comprendre son état d'esprit, il a fallu du courage et a essayé de répondre avec le plus grand calme et que la décision ne peut réussir, mais sans oser se retourner pour regarder.

Monsieur le comte sait que je n'ai jamais joué .. comme mon devoir de servir, la comtesse n'a jamais eu l'occasion de se plaindre
Ces mots n'ont pas eu l'effet désiré, mais le chef n'est pas toléré dans cette servir fièrement une espèce après avoir été hors de ce qui allait pas et ne voulait révéler immédiatement ce qui est vraiment l'attitude qu'il faut s'attendre à partir de maintenant vers l'avant.
Ainsi a commencé derrière elle ... Ce ... Bien dit alors que lui avec son corps contre le mur en appuyant ses mains sur son ton et espiègle et menaçante dans le même temps continué à proximité de son oreille ... "nous allons découvrir très bientôt", en référence ... le fait que personne ne s'était jamais plaint de ses fonctions en tant que fonctionnaire, même si le comte voulait fonctions très spécifiques.
Elisa dans cet instant, il sentait la honte et envahir et ce dall'imbarazzo les paralysés
L'homme a continué sur un ton assez
Pendant ce temps, ma mère a demandé de vous dire ...
libératrice d'une part et, enfin, se déroule la route d'évasion: So sorry .... dit la jeune fille, mais pour récupérer la jaquette de repos sur la clôture, Elisa a dû se pencher sur le côté et Fabrizio semblait vouloir empêcher le passage, tout en continuant à regarder avec assez de mépris et Elisa a essayé de dissimuler sa nervosité.

Enfin récupérer sa veste et d'un arc rapide réussi à s'enfuir
.. avec votre permission, je vais


aurait voulu fuir, mais il ne voulait pas qu'il accorgesse ce que le réel ou redouté
Revenir en haut Aller en bas
queen
Conseiller du Roi
Conseiller du Roi
avatar

Nombre de messages : 2200
Date d'inscription : 27/02/2008

MessageSujet: Re: Principes d'une fanfiction   Mer 11 Mar - 1:03

FABRIZIO MENACES ELISA SUR LA TERRASSE

Elisa a l'intention de la terrasse avec des fleurs pour recueillir Amelia. Mais son esprit est troublé et de ses gestes, sans l'habituelle délicatesse et Amelia, si ils ont remarqué
Faites pianino ... pour gâter toutes les fleurs ... vous ne pouvez savoir ce que c'ha .. Dit la gouvernante, qui avait remarqué le trouble de la jeune fille dans les jours et avait déjà deviné la cause
Ah Amelia sont tellement déçu ... la vérité est que je suis stupide et un'ingenua .. Il a confié que Elisa Amelia considérée comme une seconde mère et a une grande affection pour son
Le goveranante n'était pas mauvais, mais a voulu mieux comprendre ce que, en particulier, a perturbé la jeune fille si

Que s'est-il passé avec M. le comte .. avait un visage d'hier ... .. Il a dit que concernés Amelia réalisé très bien ce genre de risque eux-mêmes fonctionnement Elisa

Mais Elisa continue d'exprimer son malaise et son état d'esprit

"Mais comment pourrais-je avoir mal estimé qu'il était tellement différent de tout le monde et Dieu est mon témoin que je ne voulais plus jamais à la tromperie."
Il a dit la jeune fille tente de disculper l'accusation que le chef a fait, mais ce n'est pas seulement ce n'est pas seulement avoir perdu l'estime du chef a été de ne pas faire de mal et beaucoup plus Amelia semble l'avoir compris quand il s'est tourné vers la jeune fille de ton avertisseur

Feel Elisa
Je me sens la peine de les sortir de vous, je me suis senti eh!

La confirmation de la vieille femme qui n'avait pas oublié le look de rêve de la jeune fille ce soir-là, tandis que les peignes et maintenant la réaction de tous Elisa confirmé ses craintes.

Mais Elisa est trop amer de voir ses remontrances ou peut-être comprendre, mais son cœur a été blessé et sa fierté, elle a estimé l'accusé et traité de façon inéquitable

Mais ensuite ... Il est aussi grave demande à être traité avec un peu de respect, sans avoir un titre de noblesse?
... ... La question rhétorique n'a pas été répondu dans Amelia, mais il a rapidement constaté Fabrizio apparaît soudain derrière la vieille règle et que le ton Elisa le savaient bien, il s'est tourné de nouveau à son
Je vois qu'il ne perde pas l'habitude de négliger votre travail », a déclaré Elisa attend avec juste assez et s'inquiète de rejeter le témoignage scomodo
auront besoin d'aide dans la cuisine ... Amelia. Dit l'homme, sans détacher les yeux de la jeune fille qui ne sont presque pas osé lui demander de l'examiner.
À ce moment-là, tout va quitter Amelia, Elisa pensée pour être en mesure de suivre, ou peut-être tout simplement cherché un moyen d'éviter d'être seule avec lui, mais le compte n'est pas autorisé à le faire

Rapidement et brutalement retenu par le bras
Je ne vous laisse même dit dans une décision
Puis Elisa tente de ne pas se laisser intimider, il lui a adressée:
Je pensais que Monsieur locaux contenant que je respecte mes devoirs
Ensuite, dit le comte de ne pas être en sécurité en période de mauvais
+ Est toujours nerveux, mais il n'a pas envie de voir Fabrizio lui a parlé de la mission d'une servante , il semble logique de suivre Amelia dans la cuisine.
A ce stade, la Fabrizio a réaffirmé sa position
"Exactement", dit l'homme défilant bras panier de fleurs "Ton principal devoir est de faire ce que je vous dis"

"Pour vos commandes, puis" Elisa a dit sur un ton de défi avec un petit arc.
À ce moment, Fabrizio a par le bras et tirez le forcé à le suivre sur le balcon
«Eh bien, je vois que vous êtes une très jeune fille se réveille .. Je suis sûr que nous sommes entièrement d'accord ... .. a dit sur un ton suggestif et temps approché la main sur le visage d'Elisa et mis ses doigts les doigts sur les joues roses.
Que des caresses et des mots qui ont participé a été une signification claire pour Elisa, mais sa dignité blessée rebellés
"Non! "Il a dit d'un ton ferme et en même temps de peur
Et après vous clic et avant le mot
"M. Conte, vous devez savoir que je ne suis pas ce genre de serviteur, et que jamais je ne vais pas!!!"
Elle a dit fièrement est déterminé à se défendre lui-même maintenant il est clair comment le chef a été "fargliela rémunération, mais vous n'avez pas l'autorisation.
Toutefois, ne peut effacer l'aspect de Fabrizio Altero qui est passé et a pris le menton entre ses doigts, et un sourire tournant hostiles et humiliantes menace "sûr" j'étais vous, je serais moins sûr "
"Elisa"
À ce moment-là, la voix de la comtesse tant de surprises que Elisa trasalì en particulier pour le disque dur et le ton avec lequel elle a appelé
Il se retourna et derrière les rideaux, semble l'austère figure de la comtesse qui fixe sur le visage durci

Venez lire un livre et la femme continue d'un ton exceptionnellement forte
Elisa a dit et se rend immédiatement pour répondre à la comtesse
Retour à notre départ très bientôt Fabrizio dit avant d'entrer
Elisa a aidé la comtesse de s'asseoir sur la chaise, mais sans trouver le courage de regarder l'arrière de sentir le regard sur la femme et elle a senti plein d'embarras sur la scène de penser qu'il aurait pu voir avec son fils.
Il prit le livre tente de cacher son agitation, mais la comtesse a continué à assurer et lorsque la fille est sur le point de commencer la lecture de la Agnese arrêté. Qu'est-ce que je venais de témoins de la scène ainsi que pour l'enfant de quelques jours a été suffisante pour faire craindre le pire comme il a du retard.
Elisa j'ai seulement une question pour vous et pour être honnête s'il vous plaît
Dis .. Répondit la petite fille dans l'angoisse de la lourde charge de ton avec laquelle il a parlé
Agnese, alors n'hésitez pas piu 'voulais savoir si Elisa avait oublié tous ses principes, car si quelque chose s'était passé était convaincu que ce n'était pas entièrement la faute de l'enfant.
Il est trop tard? Il a dit que la vieille femme avec le visage marqué par un souci
Elisa pour un moment de ne pas comprendre alors rendu compte que la question a répondu, et la surprise
Mais no madame !.. Non! Il a dit que la fille et d'un ton sincère et déterminée, cependant, la réalisation de ce que la situation qui avait surgi entre lui et le compte était désormais évident aux yeux des autres, afin de les rendre évident penser à des choses comme ça! Mais il n'était pas si Elisa ne sont jamais nié ses origines ni sa dignité, la seule chose que j'ai eu.
Une réponse que le visage de la comtesse est réparti dans une expression douce Elisa qui connaissait bien et échappé un soupir de soulagement

Dieu soit loué mon cher ... Je ne pouvais pas supporter d'être responsable de votre chute .. Je n'ai pas acheté de la pauvreté à un avenir pire .. et vous savez que c'est ce que vous attendiez
Puis répéter la comtesse à la fille de ce qu'il aurait risqué. Il a été remarqué que, en dépit de tout, y compris Elisa avait été frappé par prestanza l'enfant et ne voulait pas que, en aucune façon vous illudesse et perdu.
Puis, essayez toutes les émotions de ces jours ont été les meilleurs sur ce Elisa est déclenché
"Je préférerais mourir plutôt que de vous donner un regret", a déclaré la fille de l'élan, et il a été vraiment aimé la comtesse et souhaite ne pas vous décevoir et à ce moment-là ce qu'il voulait était de retour au calme car il était avant.
Agnese comprendre l'humeur de la jeune fille et a été pressé attendrissement el'accolse à lui-même sur sa poitrine de frotter ses cheveux
"Je sais je sais ... It's OK mon ange .. tout va bien .. aussi longtemps que je vivrai je ne vais pas permettre que cela se produise vous pas nuire "
dit la vieille femme déterminée à défendre sa créature, même si cela signifie d'avoir à en conflit avec son fils. Elisa a été pour elle comme une fille et ne permettrait pas à quiconque de faire le mal.
Dans les bras de la comtesse Elisa trouvé un'po "la paix, enfin, après tant d'émeutes et se sont réfugiés dans cette promesse.


Dernière édition par queen le Mer 11 Mar - 1:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
queen
Conseiller du Roi
Conseiller du Roi
avatar

Nombre de messages : 2200
Date d'inscription : 27/02/2008

MessageSujet: Re: Principes d'une fanfiction   Mer 11 Mar - 1:17

MINACCE DI FABRIZIO SULLA TERRAZZA

Elisa si trovava sulla terrazza intenta a raccogliere fiori con Amelia. Ma la sua mente era inquieta e i sui gesti privi della solita delicatezza e Amelia se ne accorse
Fai pianino … così rovini tutti i fiori… si puo’ sapere cosa c’hai.. Chiese la governante che si era accorta del turbamento della ragazza in quei giorni e già ne aveva intuito la causa
Ah Amelia sono così delusa … la verità è che sono una stupida e un’ingenua.. Si confidò Elisa che considerava Amelia come una seconda madre e provava per lei grande affetto
La goveranante non si era sbagliata ma voleva capire meglio cosa in particolare aveva tanto turbato la ragazza

Cosa è successo con il Signor conte .. aveva una faccia ieri….. Disse preoccupata Amelia che si rendeva conto molto bene di quale rischio stesse correndo Elisa

Ma Elisa continuò a esprimergli il suo disagio e il suo stato d’animo

“ma come ho potuto sbagliarmi tanto credevo che fosse diverso da tutti gli altri e Dio mi è testimone che non ho mai voluto ingannarlo.”
Disse la ragazza cercando di discolparsi dall’accusa che il Conte le aveva rivolto ma non era solo questo non era solo aver perso la stima del conte a ferirla no era ben altro ed Amelia parve averlo capito quando si rivolse alla ragazza in tono ammonitorio

Senti Elisa
io i guai li sento arrivare da lontano ti avevo avvertita eh!
Le ribadì l’anziana donna che non aveva dimenticato lo sguardo sognante della ragazza quella sera mentre la pettinava e ora la reazione di Elisa confermava tutti i suoi timori .

Ma Elisa era troppo amareggiata per capire le sue ammonizioni o forse le capiva ma il suo cuore era ferito e anche il suo orgoglio si sentiva accusata e trattata ingiustamente

Ma poi … E’ così grave pretendere di essere trattata con un po’ di rispetto anche senza avere un titolo nobiliare?
…… Quella domanda retorica non trovò risposta in Amelia ma di lì a poco l’avrebbe trovata infatti Fabrizio comparve all’improvviso dietro l’anziana governante e con il tono che Elisa ormai ben conosceva si rivolse nuovamente a lei
Vedo che non perdi l abitudine di trascurare il tuo lavoro Elisa disse guardandola con sufficienza e subito si preoccupò di congedare lo scomodo testimone
avranno bisogno di te in cucina Amelia…. Disse l’uomo senza staccare gli occhi dalla ragazza la quale invece non osava quasi rivolgergli lo sguardo.
A quel punto mentre Amelia si congedava, Elisa pensò di poterla seguire o forse semplicemente cercò un modo per evitare di rimanere sola con lui ma il conte non glielo permise

Rapidamente e bruscamente la trattenne per un braccio
Non ho congedato anche te disse con decisione
A quel punto Elisa cercando di non farsi intimidire si rivolse a lui :
Credevo che al signor conte premesse che io rispettassi i miei doveri
: rispose quindi al conte sicura di non essere in fallo
era sempre + nervosa ma non voleva darlo a vedere Fabrizio le parlava dei doveri di una serva quindi le era parso logico seguire Amelia in cucina.
A quel punto Fabrizio le ribadì la sua posizione
“Appunto” disse l’uomo sfilandole dal braccio il cestino di fiori “il tuo principale dovere è fare quello che ti dico io”

“Ai vostri ordini, allora “ Disse Elisa in tono di sfida con un rapido inchino.
A quel punto Fabrizio la prese per un braccio e con uno strattone la obbligò a seguirlo lungo il balcone
“bene , vedo che sei una ragazza molto sveglia.. Sono sicuro che andremo perfettamente d accordo…..disse in tono allusivo e nel frattempo avvicinò la mano al viso di Elisa e fece scorrere le dita piano le dita sulla guancia rosea.
Quella carezza e le parole che l’accompagnavano avevano ormai un significato chiaro per Elisa ma a quel punto la sua dignità ferita si ribellò
“no ! “ disse in tono deciso e allo stesso tempo spaventato
E dopo si sottrasse di scatto e si parò davanti al Conte
“ Signor Conte voi dovete imparare che io NON SONO QUEL TIPO di serva , e che non lo sarò mai”
Disse la ragazza con fierezza era decisa a difendersi ora le era chiaro il modo in cui il conte voleva “fargliela pagare” ma lei non lo avrebbe permesso.
Tuttavia non riuscì a cancellare lo sguardo altero di Fabrizio che le si avvicinò e le prese il mento fra le dita e rivolgendole un sorriso ostile e umiliante la minaccio’ con sicurezza “fossi in te ne sarei meno sicura “
“Elisa !”
A quel punto la voce della contessa sorprese entrambi soprattutto Elisa che trasalì per il tono duro e severo con cui la donna la chiamava
Si voltarono e dietro la tenda apparve la figura austera della contessa che li fissava con il volto indurito

Vieni a leggermi un libro continuò la donna in tono insolitamente brusco
Subito disse Elisa e si avviò a raggiungere la contessa
Riprenderemo il nostro discorso molto presto chiosò Fabrizio prima che lei entrasse
Elisa aiutò la contessa a sedersi sulla poltrona senza però trovare il coraggio di guardarla sentiva lo sguardo severo della donna su di lei e si sentiva piena di imbarazzo pensando alla scena che poteva aver visto con suo figlio .
Prese il libro cercando di dissimulare il proprio turbamento ma la Contessa continuava a fissarla e quando la ragazza stava per iniziare a leggere Agnese la fermò. Ciò a cui aveva appena assistito unito alla scenata del figlio di pochi giorni prima era sufficiente per farle temere il peggio così ruppe gli indugi.
Elisa ho solo una domanda da farti e ti prego di essere sincera
Dite .. Rispose la ragazza leggermente in ansia per il tono greve con cui le stava parlando
Agnese quindi non esitò piu’ voleva sapere se davvero Elisa aveva dimenticato tutti i suoi principi perché se qualcosa era successo era convinta che non fosse interamente colpa del figlio.
E’ troppo tardi? Disse l’anziana donna con il volto segnato dalla preoccupazione
Elisa per un attimo non capì quella domanda poi realizzò e sorpresa rispose
Ma no signora.. No! Disse la ragazza con tono sincero e deciso ,accorgendosi tuttavia di quanto quella situazione che si era creata tra lei e il conte fosse ormai evidente agli occhi degli altri talmente evidente da indurli a pensare anche cose come questa! Ma non era così Elisa non avrebbe rinnegato mai le sue origini ma nemmeno la sua dignità l’unica cosa che aveva.
A quella risposta il volto della contessa si distese in un’espressione dolce che Elisa conosceva bene e le sfuggì un sospiro di sollievo

Dio sia lodato mia cara… non potrei sopportare di essere responsabile della tua rovina.. non ti ho riscattata dalla povertà per un futuro peggiore.. e tu sai che è questo quello che ti aspetterebbe
Ribadì quindi la contessa alla ragazza ciò che avrebbe rischiato. Si era infatti accorta che malgrado tutto anche Elisa era rimasta colpita dalla prestanza del figlio e non voleva che mai in alcun modo si illudesse e si perdesse.
A quel punto tutte le emozioni provate in quei giorni ebbero la meglio su Elisa che si sfogò
“Io preferirei morire piuttosto che darvi un dispiacere “ disse la ragazza di slancio : ed era vero amava molto la contessa e desiderava non deluderla e poi in quel momento tutto ciò che voleva era poter tornare ad essere serena come lo era prima.
Agnese capì lo stato d’animo della ragazza e ne fù intenerita la strinse a sé e l’accolse sul suo petto accarezzandole i capelli
“Lo so lo so… Va tutto bene angelo mio.. va tutto bene.. finchè sarò viva io, non permetterò che ti accada nulla di male”
le disse l’anziana donna decisa a difendere la sua creatura anche a costo di doversi scontrare con il figlio. Elisa era per lei come una figlia e non avrebbe permesso a nessuno di farle del male.
Fra le braccia della Contessa Elisa ritrovò un’po’ di pace finalmente dopo tanti tumulti e si rifugiò in quella promessa .
_________________
Revenir en haut Aller en bas
Elodia
Domestique
Domestique
avatar

Nombre de messages : 115
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Principes d'une fanfiction   Mer 11 Mar - 1:17

J'aime beaucoup !! En italien ça rend encore mieux je trouve vu que c'est plus proche de l'original !
Revenir en haut Aller en bas
queen
Conseiller du Roi
Conseiller du Roi
avatar

Nombre de messages : 2200
Date d'inscription : 27/02/2008

MessageSujet: Re: Principes d'une fanfiction   Mer 11 Mar - 1:22

Elodia a écrit:
J'aime beaucoup !! En italien ça rend encore mieux je trouve vu que c'est plus proche de l'original !

Oui deman je mettrai outres et meme des escenes qui ne sortient pas dans la fiction.
Revenir en haut Aller en bas
angelyne
Reportrice de Rivombrosa
avatar

Nombre de messages : 3916
Age : 62
Localisation : aulnay sous bois
Date d'inscription : 24/02/2008

MessageSujet: Re: Principes d'une fanfiction   Mer 11 Mar - 3:03

la mia bambina a tradutta il testo in francese!
Ma fille est en train de traduir le texte.

voici le debut:

Elisa est une servante

Elisa était dans la bibliothèque et écrivait dans son journal intime, toutes les émotions intériorisées durant la journée, lui revenaient par bribes, la douleur lancinante de la perte de son amie, ses funérailles, et la culpabilité de n'avoir encore rien dit au comte sur sa véritable condition. Elle n'en avait pas eu le courage , il s'était montré si gentil durant la matinée qui avait suivit le drame, et quand il lui avait prit la main pour la consoler, elle n'avait pu se résigner à lui dire quoi que ce soit.

[D'ailleurs, durant les funérailles, il avait été l'unique noble de l'assistance, a ne pas avoir abandonnée Antonio dans sa détresse «  il est différent » tentait-elle de se convaincre, après tout, elle l'avait vu faire preuve de compassion, à de nombreuses occasions.
Pourtant son discours sur la futilité de l'amour et sur le fait de savoir s'arrêter a temps l'avait poussé à se demander comment il réagirait à sa pénible confession.

Les doutes de la jeune femme s'étaient un peu apaisés lorsque Fabrizio vint frapper à la porte de la bibliothèque.

Fabrizio: je vous dérange?
Elisa: non entrez... répondit Elisa tout en cachant son journal derrière sa robe.
Fabrizio:j'ai vu combien vous étiez tourmentée durant l'enterrement, je voulais savoir comment vous alliez? Renchérit le comte avec sincérité .
Ces paroles réconfortantes,,allèrent droit au cœur de la jeune femme, mais ces marques d'affections lui étaient presque douloureuses une partie d'elle même se sentait vraiment coupable, tandis qu'une autre lui intimait de ne rien dire

Elisa: Je vous remercie, vous êtes très gentil, je crois que maintenant cela va aller mieux!

Le comte se rapprocha d'elle Elisa était désormais adosser au bureau, le journal toujours serrer entre ses mains, elle était embarrassée, mais décidé a lui dire enfin la vérité.

Fabrizio: Vous êtes sur? Vous sembliez n'avoir jamais été aussi triste... et une âme aussi fragile que la votre!
Fabrizio était sincèrement touché par la sensibilité de cette jeune femme, qu'il avait pris pour une jeune fille précieuse, et désormais son intérêt pour elle, allait au delà de sa beauté, et de son élégance, c'était la noblesse d' âme, et la douceur qu'elle avait démontrée envers sa pauvre servante, qui le troublait.
Il posa sa main sur la sienne.

Elisa tressaillit a ce contact, et elle s'éloigna de lui afin de retrouver sa contenance.

Elisa : je vous remercie... mais vous vous trompez à mon sujet! Elle ne réussit qu'a dire cela, tout en s'éloignant encore.
Fabrizio était de plus en plus admiratif, de tant de modestie et d'humilité chez une jeune femme aussi jeune et protégée.

Fabrizio: Pourquoi nier votre douleur? Elle vous fait honneur au contraire... seule les personnes les plus digne, sont capable de faire preuve d'une telle compassion!

Il voulait lui faire comprendre combien le touchait sa générosité et son bon cœur, mais Elisa continuait a se montrer perturbé, et a réagir étrangement à ses compliments.

Il n'y a pas que ce que vous pouvez lire en moi, seigneur, il n'y a pas que de la douleur, mais aussi la peur!

Fabrizio était de plus en plus intrigué, par les mystères de la jeune femme, il voulait cependant comprendre.

Fabrizio: La peur de quoi? Si vous me permettez!

Acculé, Elisa ne pouvait plus mentir.

Elisa: De vous!
Fabrizio : De moi!
Revenir en haut Aller en bas
angelyne
Reportrice de Rivombrosa
avatar

Nombre de messages : 3916
Age : 62
Localisation : aulnay sous bois
Date d'inscription : 24/02/2008

MessageSujet: Re: Principes d'une fanfiction   Mer 11 Mar - 3:08

je continurais demain la traduction de ma fille
Super qeen
Revenir en haut Aller en bas
queen
Conseiller du Roi
Conseiller du Roi
avatar

Nombre de messages : 2200
Date d'inscription : 27/02/2008

MessageSujet: Re: Principes d'une fanfiction   Mer 11 Mar - 17:33

merci merci... ta fille est BRAVISSIMA!!


JE OUVRIRA' OUTRE SUJECT... POUR POSTER EN ITALIENNE MON OUTRES ECRIT.. Razz
Revenir en haut Aller en bas
Elisa Rivombrosa
Administratrice
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 7822
Age : 33
Localisation : Somme
Date d'inscription : 16/01/2008

MessageSujet: Re: Principes d'une fanfiction   Mer 11 Mar - 22:07

Merci à ta fille Angélyne.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
coco
Modératrice
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 1008
Age : 42
Localisation : isere
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Principes d'une fanfiction   Mer 11 Mar - 22:44

et bien, quel talent les filles!!!!!!!!

bravo queen c'est tres tres beau tout ça Very Happy

et merci pour toutes ces traductions Wink ..........

_________________


Revenir en haut Aller en bas
angelyne
Reportrice de Rivombrosa
avatar

Nombre de messages : 3916
Age : 62
Localisation : aulnay sous bois
Date d'inscription : 24/02/2008

MessageSujet: Re: Principes d'une fanfiction   Mer 11 Mar - 22:45

Il fit son possible pour se rappeler ce qui avait bien pu dans son comportement, apeurer Elisa.

Elisa dégluti et reprit, Voyez vous, Lucia et moi étions de véritables amies, mais par dessus tout, nous étions liées par nos positions communes...Voilà, vous deviez le savoir.

Fabrizio était confus, il secoua la tête comme pour remettre ses idées en place.

Fabrizio: Pardonnez moi, mais je n'arrives toujours pas à comprendre!

Elisa: Ce que j'essaie de vous expliquez, c'est que je ne suis pas noble, dit Elisa d'un
seul trait , je ne suis rien, rien si ce n'est une femme qui croit en la dignité et la vertu.

Tandis qu'elle parlait, le visage du comte passait de l'incrédulité à la rage et l'indignation, il ne parvenait pas à croire ce qu'il venait d'entendre: Une servante!

Fabrizio: vous êtes en train de me dire, que vous aussi vous êtes..... Elisa constata avec horreur, à quel point le ton du jeune homme devenait sévère...Comment as tu osez? Une servante.....

Il commençait à peine à comprendre maintenant, les regards des nobles, durant le bal, et le silence des convives, lorsqu'il l'avait invité à danser, une servante! Il s'était proprement ridiculisé le jour qui devait célébrer son retour.
Cette petite menteuse, l'avait sciemment ridiculisé.

Elisa continuait à se justifier, mais le comte était plein de rage, il se sentait piégé, et dire que quelque minute avant, il avait été sur le point de lui faire une sérieuse proposition....Vicieuse, et menteuse!

Elisa: Quand mon pauvre père est mort, votre noble mère, ma emmener avec elle à Rivombrosa, et à fait de moi sa dame de compagnie, ce dont je lui serait à jamais reconnaissante!

Elisa continuait en lui disant qu'elle n'avait jamais eu à rougir de ses origines, et que si elle avait laissé le comte croire tout cela, c'est qu'elle avait un instant désiré être comme lui, elle regrettait de lui avoir caché la vérité, mais seule la curiosité l'y avait poussé.
Se serait il jamais jamais intéressé à une servante? Non cela n'était pas possible, et c'est pour cette raison qu'elle ne lui avait dit la vérité plus tôt.

Fabrizio avait tout de même une question à lui poser, et il l'interrompit d'un ton péremptoire

Fabrizio : Et la lettre? Vous m'avez écrit, et vous avez signé, Elisa di Rivombrosa,
dites moi comment avez vous osez utiliser un titre qui ne vous appartenait pas?

Elisa: Mais, c'est ainsi que je m'appelle, répondit la jeune femme, qui n'avait jamais songer au fait que son propre nom, pourrait ici symboliser un titre nobiliaire,et faire croire au comte qu'elle avait tenter se se faire passer pour quelqu'un d'autre.

Mais cette explication n'avait pas convaincu Fabrizio, qui s'écria,Tu t'es inventé un titre!.... tu as triché, joué la comédie!

Le comte était furieux, Elisa tentait en vain d'expliquer son comportement !

Elisa: Je voulais juste que vous reveniez, votre mère était malade, et ...
Soudain Fabrizio lui assena une gifle violente qui la fit choir sur le divan .

Elisa:....Comte....laissa échapper la jeune fille d'un ton dépit, tout en massant sa joue douloureuse, elle était anéanti non pas a cause du coup qui lui avait porté, mais par la haine et le mépris qu'il lui témoignait désormais et qu'elle lisait dans ses yeux.

Fabrizio, fulminait, il n'admettrait aucune excuse, le comportement de cette servante était impardonnable, elle avait mérité ce châtiment, ainsi peut-être apprendrait elle à rester à sa place!

Fabrizio: Tais toi! Je ne veux plus entendre un mot, tu t'es bien joué de moi, mais tu ne paye rien pour attendre, tu le regretteras, je peux te l'assurer!

Finit il d'un ton sans réplique en prononçant ses derniers mots le doigt pointé sur elle, avant de sortir de la pièce.
Revenir en haut Aller en bas
aurore
Modératrice
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 2615
Age : 40
Localisation : 71
Date d'inscription : 02/02/2008

MessageSujet: Re: Principes d'une fanfiction   Mer 11 Mar - 23:07

Merci Queen et merci beaucoup Angélyne. Merci également à la fille

_________________

Revenir en haut Aller en bas
queen
Conseiller du Roi
Conseiller du Roi
avatar

Nombre de messages : 2200
Date d'inscription : 27/02/2008

MessageSujet: Re: Principes d'une fanfiction   Mer 11 Mar - 23:15

Merci Angeline... ta fille est grandieuse !!!
Revenir en haut Aller en bas
angelyne
Reportrice de Rivombrosa
avatar

Nombre de messages : 3916
Age : 62
Localisation : aulnay sous bois
Date d'inscription : 24/02/2008

MessageSujet: Re: Principes d'une fanfiction   Mer 11 Mar - 23:21

merci pour elle
Revenir en haut Aller en bas
Lady Lily de Versailles
Conseiller du Roi
Conseiller du Roi
avatar

Nombre de messages : 1397
Localisation : Chateau de Versailles
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Principes d'une fanfiction   Sam 1 Mai - 16:00

Très bonne fanfic.
Revenir en haut Aller en bas
Lady Lily de Versailles
Conseiller du Roi
Conseiller du Roi
avatar

Nombre de messages : 1397
Localisation : Chateau de Versailles
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Principes d'une fanfiction   Ven 7 Mai - 16:49

Je me permet de mettre un message concernant le style d'écriture,
- construction d'un texte correct avec une grammaire adéquate, un vocabulaire adapté et très hautement varié et de bon niveau de langue,( que l'on écrive des fics sous forme de dialogue ou sous forme récit), une bonne syntaxe
-une expression française qui inciterait les membres à lire les fics,
- exploitation des idées, comment enchaîner les évènements de façon à ce que la fic ne ressemble pas à un assemblage de faits incohérents et débiles, que le rythme soit dynamique ( sans pour cela tomber dans l'excès et précipiter le déroulement des évènements)
- Comment faire les descriptions, et quoi décrire..
- Trouver un ( ou plusieurs sujets) principal(aux) et des sujets secondaires qui rejoignent ou non le théme principal
- Exploitation des différents personnages.
Et bien sur trouver des idées intéressantes.

De mon côté je maitrise très mal tout cela (je sais que c'est vrai on me l'a souvent dit), je ne sais pas construire un texte que ce soit le fond ou la forme.
Revenir en haut Aller en bas
Elisa Rivombrosa
Administratrice
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 7822
Age : 33
Localisation : Somme
Date d'inscription : 16/01/2008

MessageSujet: Re: Principes d'une fanfiction   Sam 8 Mai - 11:20

Merci pour ces précisions, qu'attends-tu pour t'y mettre? Je suis sûre que tes écrits nous plaiereraient.
Bisous

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Lady Lily de Versailles
Conseiller du Roi
Conseiller du Roi
avatar

Nombre de messages : 1397
Localisation : Chateau de Versailles
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Principes d'une fanfiction   Sam 15 Mai - 11:38

Justement, je ne sais rien faire de tout cela, je suis très nulle en français, illettrée à cause du BEP sanitaire et social où je n'ai rien appris en français ( ni dans les autres matières car la filière ne me convenait pas) car on ne faisait rien de nouveau, ( je ne sais pas faire de vraies dissertations, de commentaires de textes, je ne sais pas écrire un texte de façon correcte, ni même reconnaitre les différents types de littératures) en plus j'ai tout perdu ce que j'avais appris au collège car ça n'avait plus rien à revoir avec les vrais cours de français des vraies études de la filière générale.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Principes d'une fanfiction   

Revenir en haut Aller en bas
 
Principes d'une fanfiction
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Elisa di Rivombrosa :: Flood :: Entre-nous.......Elisa-
Sauter vers: